MesInfos : laissez-vous convaincre par la récupération de données personnelles

Le projet MesInfos, mené par la Fing, vise à explorer l’impact du Self Data. Ce mot vous est inconnu ? Et bien retenez-le, parce qu’il sera incontournable dans les années à venir. Le Self Data, c’est une pratique dans laquelle les consommateurs récupèrent et exploitent leurs données personnelles, pour en faire « ce qui a du sens pour eux ». Dans le pilote 2017 de MesInfos,  3000 utilisateurs ont accès à leurs données personnelles restituées par les partenaires du projet. C’est par le biais d’un cloud personnel, développé par la startup Cozy Cloud, que les testeurs peuvent désormais maîtriser leurs données et les utiliser à leurs propres fins.

Le lancement

Dans le cadre d’un enseignement de gestion de projet du Master d’Architecture de l’Information, la Fing nous a fait confiance pour lui offrir une réflexion ouverte sur les usages et services liés au Self Data. Le double enjeu de notre mission impliquait d’inciter les utilisateurs à récupérer leurs données personnelles sur le PIMS (Personal Information Management System) de Cozy Cloud, ainsi que de les accompagner à le faire de manière régulière.

Il y a quelques mois, la notion de Self Data ne nous était pas familière. Comment ça fonctionne ? À qui cela s’adresse ? Quels types de données sont partagés ? Les questions fusaient. Chaque membre de l’équipe projet a donc installé son propre Cozy, et a commencé à apprivoiser la plateforme et ses surprenantes possibilités. Et si les données que nous paramétrions n’étaient pas les mêmes, c’est parce que la plateforme présente actuellement 45 grands noms d’entreprises prêtes à vous restituer vos données. Parmi les partenaires officiels se trouvent Orange, la MAIF, EDF, et nous en passons…

MonCozy, ton Cozy, votre Cozy

Parce que deux Cozy ne se ressemblent pas, c’est à l’utilisateur de paramétrer la récupération de ses données via des « connecteurs », et d’installer des applications qui feront bon usage des données récupérées. Vous ne suivez plus ? Ne bougez pas, on vous explique !

Par exemple, vous souhaitez récupérer vos données de consommation d’énergie. Vous indiquez alors au connecteur EDF le couple identifiant/mot de passe que l’entreprise vous a fourni pour accéder à son service client, et le connecteur se charge de récupérer les données qu’EDF détient sur vous.

capture d'écran d'une configuration du connecteur EDF sur la plateforme

Configuration du connecteur EDF

“Et les applications dans tout ça, c’est pour quoi faire ?”

On y vient ! Une fois vos données récupérées, vous pouvez télécharger une application qui vous présente vos données de façon visuelle, et qui les croise avec d’autres types de données récupérées. Par exemple, vous pourriez croiser vos données de géolocalisation avec celles de votre emploi du temps. Pratique !

“Mais mes données, je les visualise déjà dans les applications de mes comptes clients. Quel est mon intérêt à faire ça ? Et comment puis-je être certain de la sécurité de la plateforme ? En plus, je ne suis pas sûr d’avoir compris comment fonctionnait un connecteur…”

Vous vous posez des questions, et c’est normal. Les testeurs se posent les mêmes, et c’est là que se trouve le point majeur de notre intervention. Réduire les doutes des utilisateurs et les éclairer dès leur première connexion est devenu notre problématique phare.

Les besoins, le public et le hic

Si le concept a tout pour séduire, les pilotes précédents de MesInfos ont montré une tendance des utilisateurs à abandonner la plateforme après les premières connexions.

L’urgence était de mise : interroger les testeurs pour comprendre leurs réticences. Déterminés à mener l’enquête des raisons poussant les utilisateurs à fuir, nous avons entamé une analyse du forum de la Fing et de Cozy, un audit ergonomique de la plateforme, et nous nous sommes entretenus avec des utilisateurs actuels et potentiels. Le mystère s’est levé, et trois grandes pistes d’approche se sont profilées.

  1. Les utilisateurs n’ont pas confiance en la plateforme, ils craignent que Cozy répande et exploite leurs données.
  2. Les utilisateurs ne comprennent pas le fonctionnement des connecteurs, et les confondent avec les applications.
  3. Les utilisateurs ne comprennent tout simplement pas l’intérêt de récupérer leurs données puisqu’ils utilisent déjà les applications de leurs comptes clients.

Pour chacune de ces pistes, nous avons proposé à notre commanditaire un scénario qui présentait une solution adaptée aux besoins utilisateurs. Suite à une réunion de comité de pilotage, la Fing a opté pour le développement de la troisième solution. Nous voilà partis pour susciter l’intérêt de nos chers testeurs !

Réalisation de la solution

Une approche centrée utilisateur

Nous devions désormais transmettre aux utilisateurs l’intérêt réel de leur Cozy. Nous avons opté pour une solution informationnelle intégrée à la plateforme, et disponible dès la première connexion. Cozy présente d’ores et déjà un onboarding sur le paramétrage lors de la première connexion. Plutôt qu’un simple tutoriel, nous sommes partis sur l’idée de leur présenter ce que pourrait-être une « bonne vie » grâce à la plateforme. Des histoires, des exemples, des résultats d’utilisation qui parlent à nos utilisateurs devaient se trouver dans notre fonctionnalité.

Les storyboards, notre outil clé

Nous avons débuté la solution en dessinant des storyboards à la main. MesInfos étant une expérimentation sur le long terme, nous devions imaginer des cas d’usages réels comme potentiels, des idées d’applications qui n’existent pas encore. À coups de crayons, nous nous représentions les fonctionnalités incontournables de la plateforme.

photo de nos storyboards papier réalisés par notre équipe projet

Storyboards papier réalisés par notre équipe projet

Une fois les storyboards imaginés, nous sommes passés à la phase graphique. Nous avons fait le choix de limiter la fidélité de nos visuels à une représentation statique, et de les accompagner d’un cahier des charges détaillé destiné au graphiste en charge de l’application et des animations.

Trois cas d’usages ont été élaborés :

  • Le premier s’appelle « Range-moi si tu peux ». Il montre à l’utilisateur que grâce à la simple récupération automatique de données, la plateforme lui permet de gagner du temps de téléchargement et de rangement de ses documents numériques.
  • Le second met en évidence la valeur ajoutée d’une application (Mon Logis) qui sera disponible sous peu de temps aux utilisateurs du pilote 2017. C’est une application qui vise à faciliter la gestion de votre logement (consommation énergétique, dépenses financières, empreinte carbone…).
  • Enfin, le troisième cas d’usage s’adresse aux plus rêveurs, désireux de découvrir les fonctionnalités potentielles d’un Cozy nourrit sur le long terme. Il met en scène un personnage qui comble un temps libre dans son agenda grâce à son Cozy
capture d'écran du Cas d'usage n°3 : Mon quotidien sur mesure

Exemple du cas d’usage n°3 : Mon quotidien sur mesure

Enfin, nous avons effectué une maquette interactive qui prévoyait l’intégration de nos storyboards dans la dernière version de la plateforme. Parce que le Self Data est en mouvement et que sa progression est rapide, nous prévoyons que de nouveaux cas d’usages puissent se greffer à la plateforme. La maquette présente une fonctionnalité nommée Découvertes, qui peut être approvisionnée de nouveaux cas d’usage au fil du temps, et pouvant s’adapter à n’importe quelle version de Cozycloud.

Extrait de notre maquette interactive

Extrait du cas d’usage « Range-moi si tu peux » intégré à Cozy

In fine

Travailler pendant quelques mois sur une plateforme en perpétuelle évolution demande une capacité d’adaptation sans faille, ce qui a été une expérience enrichissante pour chacun d’entre nous. La mouvance des environnements numériques est souvent synonyme de perte d’information, et il est difficile de fidéliser un utilisateur si les changements de la plateforme et des fonctionnalités sont récurrentes. Tout au long du pilote 2017, la plateforme sera de nouveau amenée à évoluer, et à proposer de nouvelles applications au fil de leurs développements. C’est pourquoi nous avons réfléchi notre solution sur le long terme, afin que l’utilisateur ne doute plus jamais de l’intérêt à apprivoiser et manipuler son Cozy.

Instead of prescribing the appearance of individual items, we build systems to anticipate them. – Heydon Pickering, Author of “Apps For All: Coding Accessible Web Applications”

Alors, convaincus à Self-Dater votre vie ?

Ka-Hei Cheung, Flavien Auffret, Sophie Bruneton


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *